Analyses

Energie renouvelable et financement participatif

Dans ce nouvel article consacré à l’énergie renouvelable (ENR), nous verrons comment l’Etat encourage les opérateurs à faire appel au financement participatif pour développer ces alternatives et pourquoi les particuliers devraient s’y intéresser.

Un contexte favorable au développement des énergies renouvelables (EnR)

 

wind farm

Le financement participatif pour répondre à l’enjeu de la transition énergétique aujourd’hui

L’énergie renouvelable, une alternative de plus en plus crédible ? Face à une population mondiale de 7,2 milliards d’individus et croissante (devrait dépasser la barre des 8 milliards en 2025), on évalue que la demande mondiale d’énergie pourrait augmenter de 45% d’ici 2030. Aujourd’hui, les énergies fossiles couvrent 80,3% de la production d’électricité mondiale et ne sont pas éternelles : on évalue que ces réserves seront largement épuisées d’ici deux siècles pour le charbon, bien plus rapidement pour le pétrole (50 à 100 ans) et pour le gaz (60 à 70 ans). Quid de l’énergie nucléaire ? Elle non plus ne s’inscrit pas dans la durée. On estime que nous aurons épuisé les ressources d’uranium d’ici une centaine d’années. La solution se trouve donc dans l’exploitation d’un autre type d’énergie : l’énergie renouvelable (EnR). Au sens strict, les EnR représentent « une force qui est faite à partir de ressources naturelles et donc non épuisable ». Dans une définition plus scientifique, on peut considérer comme énergie renouvelable, « toute énergie dont le renouvellement est assez rapide pour la considérer comme inépuisable à l’échelle du temps humain »

Dans ce contexte général environnemental, la prise de conscience est obligatoire et les différentes organisations mondiales travaillent à des solutions durables. Ainsi, des mesures sont mises en place au niveau international et au niveau national. Au niveau international, les conférences des parties, plus connues sous le nom de « COP » sont le rassemblement de plus de 195 pays autour du thème du changement climatique. L’objectif est de limiter le réchauffement mondial sur le très long terme. La place faite aux énergies renouvelables de la COP 21 à Paris puis de la COP 22 à Casablanca attestent de l’intérêt des gouvernements d’accélérer sur ces sujets. En France, la loi relative à la « Transition énergétique pour la croissance verte », publiée le 18 Août 2015 a pour objectif de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et de renforcer son indépendance énergétique en équilibrant mieux les différentes sources d’approvisionnement.

Quels sont les objectifs en matière d’énergie renouvelable ?

  • Réduire de 40 % des émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990
  • Diminuer de 30 % la consommation d’énergies fossiles en 2030 par rapport à 2012
  • Réduire la consommation énergétique finale de 50 % en 2050 par rapport à 2012
  • Diversifier la production d’électricité et baisser à 50 % la part du nucléaire à l’horizon 2025
  • Porter la part des énergies renouvelables à 32 % de la consommation énergétique finale en 2030 et à 40 % de la production d’électricité

Dans cette loi, le financement participatif apparaît comme un acteur important : « les sociétés par actions régies par le livre II du code de commerce ou par le titre II du livre V de la première partie du code général des collectivités territoriales constituées pour porter un projet de production d’EnR peuvent, lors de la constitution ou de l’évolution de leur capital, en proposer une part aux personnes physiques, notamment aux habitants dont la résidence est à proximité du lieu d’implantation du projet, ainsi qu’aux collectivités territoriales et à leurs groupements sur le territoire desquels il se situe »

De plus, d’après la loi toujours, « les offres de participation au capital ou au financement peuvent être faites par les porteurs des projets directement auprès des personnes mentionnées au I du présent article ou en recourant à des conseillers en investissements participatifs ». Ceci constitue une innovation majeure. Les particuliers et les collectivités pourront désormais directement prendre part financièrement au développement d’un projet sur leur territoire et participer aux bénéfices potentiels.

L’impact du financement participatif dans les projets d’énergie renouvelable

Dans ce contexte réglementaire et environnemental, la commission de régulation de l’énergie (CRE) met le financement participatif à l’honneur dans ses appels d’offre. Soutenue par l’article 111 de la loi pour la transition énergétique, le crowdfunding propose une solution de financement originale pour les porteurs de projet d’EnR.

L’objectif est le suivant : les professionnels désirant financer des projets EnR via le financement participatif bénéficieront de bonus sous certaines conditions.

Quelles sont ces boni et quelles sont les conditions ?

Les boni prévus par les nouveaux appels d’offres photovoltaïques et biomasse pour encourager le financement participatif sont non négligeables : 3€/MWh en plus pour les centrales solaires moyennes et grandes ; 5€/MWh pour les installations tournées vers l’autoconsommation.

Les conditions sont les suivantes : selon les cahiers des charges, 40% du capital (fonds propres et quasi fonds propres) devra être détenu, distinctement ou conjointement, par au moins vingt personnes, une ou plusieurs collectivités territoriales ou encore des groupements de collectivités.

Avantage d’investir dans les énergies renouvelables pour les particuliers

Le crowdfunding, ou financement participatif est comme son nom l’indique « le financement par la foule ». Par conséquent, il permettra de sensibiliser la population locale aux projets d’énergies renouvelables de leur région et de leur donner la possibilité de financer en direct leur développement.

Les habitants auront alors la chance d’être les acteurs principaux du développement économique et écologique de leur région. Le financement participatif offre une possibilité d’épargne supplémentaire. Nous connaissons tous les supports classiques type Livret A, LDD, PEL. Ils ne rémunèrent quasiment plus et la majorité des épargnants ne savent pas ce qu’ils financent réellement à travers ces supports. Le crowdfunding offre cette solution d’épargne innovante et rémunératrice tout en ayant le choix de l’actif à financer. De plus, le secteur des EnR où la production est systématiquement rachetée par les opérateurs nationaux offre une rémunération certaine, largement au-dessus des standards des supports classiques.

Un projet d’énergie renouvelable sur Bulb in Town : le cas du Moulin de Mourlasse

En 2015, Bulb In Town est devenue la référence en matière de projets EnR en finançant une centrale hydroélectrique en Ariège : le Moulin de Mourlasse.

Le coût total du projet s’élève à 4 millions d’euros. L’objectif de levée de la campagne a été fixé à 1 million d’euros (Fonds Propres), soit le plafond historique pour une levée de fonds en crowdfunding. En partenariat avec un établissement bancaire, Bulb In Town acceptait le défi de lever 1 million d’euros, pour apporter les 25% d’apports nécessaires afin de débloquer la dette de 3 millions d’euros.

Mission réussie : l’objectif fut atteint en 45 jours grâce aux 47 contributeurs ainsi qu’à l’engagement du porteur de projet. La rémunération alléchante de 7% par an pendant 7 ans (soit un multiple de 1,61 à la sortie), a permis d’attirer ces investisseurs tout en minimisant le coût du capital pour le porteur de projet.

Bulb In Town fut la première plateforme à atteindre ce plafond historique des 1 million d’euros de levée et est devenue l’un des pionniers dans les projets d’énergie renouvelable de grande envergure.

Vous aussi, lancez votre projet EnR en investissement participatif

Artisans, commerçants, associations, projets solidaires ou projets à ancrage local ? 

Menez une campagne de financement participatif sur Bulb in Town, plateforme dédiée au développement local des territoires !

Le financement participatif ?

  • C’est un financement pour des entreprises en création/reprise ou en développement.
  • Il permet également de vous faire connaître avant même de vous lancer, de développer votre base de futurs clients, de créer et mobiliser une réelle communauté d’ambassadeurs, de tester votre concept, d’assurer des pré-ventes ou même d’obtenir plus facilement un prêt bancaire classique !
  • Découvrez les nombreux avantages du financement par la foule et lancez-vous en quelques clics sur Bulb in Town : le développement d’entreprises à ancrage local, c’est notre spécialité !

Comment se lancer ?

Je lance mon projet en 2 minutes

  • Notre équipe projets vous répond sous 48 heures pour valider votre éligibilité et assure ensuite un coaching personnalisé pour maximiser vos chances de réussites !

Pour toutes questions : projets@bulbintown.com | 01 85 09 06 27

Facebook Comments

One Comment


  1. La Dépêche : Le Moulin de Mourlasse sort de terre

    10 février 2017 at 12 h 11 min

    […] Lisez l’intégralité de l’article de La Dépèche Découvrez également notre article sur les avantages du financement participatif pour les projets d… […]

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Ouvrir un bar à vin, mode d’emploi

Vous voulez ouvrir un bar à vin mais ne savez pas par où commencer ? Vous pensez à ...