Non classé

[Décryptage] Le commerce en mutation dans le Grand Paris

Le grand Paris bénéficie d’une dynamique commerciale favorable ces dernières années avec une augmentation de 2% des commerces actifs de 2002 à 2014, selon une étude du CROCIS de mai 2015. Le tissu commercial est pourtant en mutation avec de nombreux secteurs d’activités prenant le pas sur d’autres disparaissant petit à petit du paysage commercial.

DSC08142

Sans surprise, la capitale de la France est la ville la mieux pourvue de commerces actifs, 31,1 commerces pour 1000 habitants, notamment dans les arrondissements centraux, jusque 160,7 commerces pour 1000 dans le 1er arrondissement. Le dynamisme et le rayonnement de Paris influe favorablement sur les villes environnantes, représentants le grand Paris. Notamment dans les villes accueillant un grand nombre de salariés généralement proches de la capitale (Puteaux, Levallois, Aubervilliers..), la densité commerciale est élevée.

La vacance commerciale, conséquence de difficultés que rencontre un commerçant dans le maintien de son activité est en baisse et reflète la bonne santé du territoire. En effet, un taux de vacance en hausse est synonyme de fragilisation du tissu commercial, de difficultés de maintien et de transmission des activités. Au niveau du Grand Paris, le taux de vacance s’établit à 12,5% en 2014 avec un nombre de locaux vacants en baisse de 10% entre 2002 et 2014 preuve de la bonne santé économique du territoire.

Un paysage commercial en mutation 

Capture d’écran 2015-05-28 à 12.02.03

Comme l’indique le graphique ci-dessus, lorsque des secteurs sont en croissance exponentielle (hôtellerie, restauration, services à la personne.. ), d’autres voient leur part de marché en forte baisse. C’est le cas des commerces dont les activités sont dépassés par la montée du numérique ou par les nouvelles technologies, tels que les locations de DVD dépassés par les systèmes VOD et les piratages illégales ou les magasins de développement photographiques, activité maintenant proposée par les grandes enseignes et de moins en moins demandée. Ces mutations reflètent les évolutions dans les habitudes de consommation.

Malgré les mutations, c’est un bilan positif et encourageant qui est fait du tissu commercial pour le Grand Paris, source de nombreux emplois, de richesse sociale et soutien de l’économie locale.

Pour lire l’étude entière : Enjeux n°173, « Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation » : http://www.crocis.cci-paris-idf.fr/collection-1-Enjeux-Ile-de-France.html


Artisans, commerçants, associations, projets solidaires ou projets à ancrage local ? 

Menez une campagne de financement participatif sur Bulb in Town, plateforme dédiée au développement local des territoires !

Le financement participatif ?

  • C’est un financement pour des entreprises en création/reprise ou en développement.
  • Il permet également de vous faire connaître avant même de vous lancer, de développer votre base de futurs clients, de créer et mobiliser une réelle communauté d’ambassadeurs, de tester votre concept, d’assurer des pré-ventes ou même d’obtenir plus facilement un prêt bancaire classique !
  • Découvrez les nombreux avantages du financement par la foule et lancez-vous en quelques clics sur Bulb in Town : le développement d’entreprises à ancrage local, c’est notre spécialité !

Comment se lancer ?

Je lance mon projet en 2 minutes

  • Notre équipe projets vous répond sous 48 heures pour valider votre éligibilité et assure ensuite un coaching personnalisé pour maximiser vos chances de réussites !

Pour toutes questions : projets@bulbintown.com | 01 85 09 06 27

Facebook Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Prêt d’honneur : les 10 raisons de vous y intéresser !

Le premier pas est toujours le plus difficile à faire … mais c’est aussi souvent le plus prometteur ...