Entreprendre - Nos conseils

Ouvrir un bar à vin, mode d’emploi

Vous voulez ouvrir un bar à vin mais ne savez pas par où commencer ? Vous pensez à vous financer et vous faire connaitre par le financement participatif ? Ça tombe bien, on est allé à la rencontre de Yohan, Guillaume et Hugo, créateurs de La Réserve, un bar à vin à Mont-de-Marsan (40). Ils vous livrent leurs conseils pour entreprendre du bon pied.

Bar à vin près de Bordeaux

Devanture du bar à vin La Réserve (40)

Pour ouvrir un bar à vin, trouvez d’abord un concept

Pour se démarquer de la concurrence, attiser la curiosité des clients, un concept différenciant est indispensable. Même si à l’époque aucun bar à vin n’existait à Mont-de-Marsan, la concurrence bordelaise à quelques kilomètres était rude.

Bar à vin la réserve

Le meilleur moyen pour trouver une idée c’est d’abord d’aller voir ce que font les autres. Bar, cave, salon… c’est en vérité là-bas que Yohan, Guillaume et Hugo ont trouvé leur idée ! Par exemple, l’Enomatic est un distributeur de vin au verre. Il est généralement utilisé côté serveur, Yohan, Guillaume et Hugo l’ont détourné côté client !

Cette machine leur a permis de créer une atmosphère conviviale où tout le monde peut se servir le vin et la quantité qu’il désire. Convivialité mais aussi démocratisation ! 3, 6, 12 centilitres c’est le client qui choisit. Ainsi même les grands crus dont les prix à la bouteilles s’enflamment, deviennent accessibles… 3 centilitres en bouche, on en reprendrait presque une goutte !

Choisissez votre emplacement

Mont-de-Marsan, c’était une évidence ! Les 3 jeunes hommes sont nés là-bas, ils ont leur réseau, ils connaissent les habitudes des habitants, les lieux de passages, les potentiels concurrents. Il ne faut pas forcément chercher à aller dans une métropole branchée, mais plutôt dans un lieu avec des repères où le bouche-à-oreille à toutes ses chances de fonctionner.

Entourez-vous de mentors

C’est encore la meilleure façon d’apprendre et d’éviter les erreurs. Tous les retours d’expériences de professionnels dans les domaines de la restauration, de la viticulture, sont bénéfiques. C’est en travaillant étroitement avec ses fournisseurs viticulteurs que Yohan, Guillaume et Hugo ont réussi à monétiser des partenariats avec ces derniers. Chaque mois, une soirée met à l’honneur une production viticole.

L'équipe du bar à vin la Réserve

L’équipe de La Réserve au grand complet !

 

Et pas que dans le vin.. ! Ouvrir un bar à vin, c’est aussi investir un espace, alors si vous avez des amis dans le milieu du bâtiment, ils vous seront d’une grande aide.

Prenez le temps

Objectif atteint pour ouvrir un bar à vinNos 3 acolytes y ont un peu été forcés. Au début on prend son temps pour trouver son idée, son concept, se rassembler, effacer, recommencer, mais le plus long reste la recherche de financement. Un rien peu rendre une banque frileuse : une ville à la santé économique morose, un choix de lieu ne suscitant pas l’engouement, des associés trop jeunes ou trop vieux… Pas toujours facile de convaincre ! Alors Yohan, Hugo et Guillaume ont fait appel à un moyen de financement alternatif : le crowdfunding.

C’est chez Bulb in Town qu’ils ont lancé leur campagne et ils ont collecté 9 600€ soit 2 600 € de plus que l’objectif fixé.

« Le réseau on l’avait, mais Bulb in Town ça l’a activé, ça a été un incroyable accélérateur »

Une fois la campagne terminée, la clientèle était déjà toute trouvée et les banques ont commencé à leur faire confiance. Le crowdfunding a tout simplement crédibilisé leur projet.

Pensez à vous renouveler

La Réserve ouvre son bar à vin Votre concept marche, vous avez une clientèle riche et diversifiée, ne restez pas sur vos acquis. Nos 3 entrepreneurs débordent d’idées en termes d’expérience client mais aussi en termes d’aménagement de La Réserve : cours de dégustation, vente à importer, enrichissement de la carte à tapas, ouverture d’une seconde salle…

Des entrepreneurs à suivre de près !

(Re)découvrez La Réserve


Artisans, commerçants, associations, projets solidaires ou projets à ancrage local ? 

Menez une campagne de financement participatif sur Bulb in Town, plateforme dédiée au développement local des territoires !

Le financement participatif ?

  • C’est un financement pour des entreprises en création/reprise ou en développement.
  • Il permet également de vous faire connaître avant même de vous lancer, de développer votre base de futurs clients, de créer et mobiliser une réelle communauté d’ambassadeurs, de tester votre concept, d’assurer des pré-ventes ou même d’obtenir plus facilement un prêt bancaire classique !
  • Découvrez les nombreux avantages du financement par la foule et lancez-vous en quelques clics sur Bulb in Town : le développement d’entreprises à ancrage local, c’est notre spécialité !

Comment se lancer ?

Je lance mon projet en 2 minutes

  • Notre équipe projets vous répond sous 48 heures pour valider votre éligibilité et assure ensuite un coaching personnalisé pour maximiser vos chances de réussites !

Pour toutes questions : projets@bulbintown.com | 01 85 09 06 27

Facebook Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Diversifier son épargne en agissant sur son territoire

Dans quelques semaines Bulb in Town vous permettra d’investir dans 2 nouveaux projets. Une belle opportunité de diversifier ...