Bulb in France

Richesses de nos terroirs : portrait d’Azay-le-Brûlé

Photo Azay-le-Brulé

Moulin à eau de Ricou sur la Sèvre Niortaise, Azay-le-Brûlé

 

Chaque campagne financée sur Bulb in Town, notre plate-forme de financement participatif, est l’occasion pour nous de découvrir ou redécouvrir les terroirs de notre pays. Et surtout, de rencontrer les femmes et les hommes qui y vivent et les font vivre. A l’occasion de la campagne de financement participatif de la Fromagerie du Pays Mothais, nous vous dévoilons les richesses de

Azay-le-Brûlé, commune des Deux-Sèvres (79) qui soutient le projet avec grande conviction depuis le début.

Une zone composite au patrimoine culturel riche

Avis à tous les amateurs de marche : s’étalant sur plus de 2250 hectares, ce plateau situé entre deux vallées sera votre paradis. La « commune aux 12 villages » doit son étonnante superficie à son histoire. En effet, contrairement à la majorité des villes et villages, Azay-le-Brûlé ne s’est pas construite autour d’une paroisse mais au grès des installations successives de populations.

La commune de près de 2000 habitants abrite l’Eglise Saint Barthélémy inscrite Monument Historique depuis le 28 Septembre 1993. Cédée dans les années 1970 à un privée, l’église a été rachetée il y a quelques années par la commune et est maintenant un lieu non plus cultuel mais culturel : concerts, spectacles, conférences…de nombreux événements ont lieu en son sein chaque année.

Mais la plus grosse richesse de Azay-le-Brûlé c’est sans aucun doute son « petit patrimoine rural », comme aime à l’appeler Monsieur Jean-Luc Drapeau, maire de la commune. Composé de nombreux lavoirs, petits ponts et d’un patrimoine vert de haies champêtres et arbres remarquables, chaque coin de la commune offre son lot de merveilles. Obtention en 1991 du Prix de la Sauvegarde des Petits Edifices en Péril suite à la rénovation du Pont Romain, labellisation par l’Etat de Pôle d’Excellence Rural suite à l’aménagement et la mise en valeur de la Carrière de Ricou : les actions de restauration se comptent par dizaines. Et cela n’a rien d’étonnant. En effet la commune s’est engagée très tôt en faveur de la rénovation de ces « lieux magiques » : Azay-le-Brûlé est la première commune du secteur à avoir entrepris un chantier de réinsertion.

Un pôle dynamique et attractif

Fière de son passé, la commune n’en est pas moins tournée vers l’avenir. La croissance constante de la Zone d’Activité Commerciale Hommeraie en est la première preuve. A elle seule, cette zone de 20 hectares emploie ainsi 250 personnes et de nouvelles entreprises s’y installent chaque année. Jardinerie, coiffure, menuiserie, chausseur, commerce de producteurs locaux, supermarchés : l’offre de service et de produits est variée.

Mais le dynamisme d’une commune ne se mesure pas qu’à son activité économique. Et cela les élus municipaux d’Azay-le-Brûlé l’ont bien compris. Ainsi de nombreuses actions sont entreprises afin de renforcer les liens sociaux entre les habitants et enrichir l’offre culturelle : festival de contes, exposition photos, jumelage avec différentes villes européennes ou africaines grâce à l’action de l’association Comité de Jumelage et tout le tissus associatif … Les initiatives sont nombreuses.

La clé de la vie de demain, c’est d’arrêter de saucissonner la société en petits morceaux mais au contraire de promouvoir la mixité sociale intergénérationnelle.

Jean-Luc Drapeau, maire de Azay-le-Brulé

Si Jean-Luc Drapeau met autant de cœur à l’ouvrage, c’est qu’il est tombé amoureux de cette commune accueillante. C’est donc tout naturellement qu’il a souhaité s’engager en politique au service de Azay-le-Brûlé en tant que maire en 1989, bien loin du métier qu’il exerçait dans le milieu vétérinaire. Ce fils de cheminot ayant reçu une éducation populaire apprécie la proximité qu’il entretient avec la population locale et se présente comme un facilitateur de projet. Il ne relâche jamais ses efforts pour développer promouvoir et développer son territoire en tant que maire d’une part mais aussi en tant que suppléant de la Députée de la circonscription des Deux-Sèvres, Madame Delphine BATHO. Le dernier exemple en date : la Fromagerie du Pays Mothais.

Jean-Luc DRAPEAU, maire de Azay-le-Brûlé apporte son soutien à la Fromagerie du Pays Mothais

En quelques mots la laiterie de Bougon, commune voisine de Azay-le-Brûlé, a fermé ses portes le 31 mars 2014 suite à la décision de la Coopérative Laitière à laquelle elle appartenait. Une trentaine d’emplois avaient alors été supprimés, encourageant certains anciens salariés à se regrouper pour créer une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) afin de relancer la production du chèvre-boîte et autres fromages locaux : la Fromagerie du Pays Mothais.

Fervent défenseur de l’économie circulaire et des circuits courts, il était naturel pour Jean-Luc Drapeau de s’engager comme nombre d’habitants aux côtés des 12 éleveurs caprins, fromagers et sympathisants de la Fromagerie du Pays Mothais afin de sauver, un savoir faire inscrit dans la tradition locale. Mais au-delà de la préservation de cette richesse territoriale ce grand amateur de chèvre-boîte, qu’il décrit comme un « fromage mythique et tout à fait étonnant », souhaite soutenir la création d’emplois dans sa région qui lui est si chère.

Il est important que les consommateurs prennent conscience de la valeur et du vrai prix des bonnes choses.

Jean-Luc Drapeau

Aujourd’hui Jean-Luc Drapeau soutient avec grande conviction la campagne de financement participatif locale lancée par la Fromagerie du Pays Mothais. Si vous souhaitez vous aussi vous engager pour aider à la création d’emplois et à la sauvegarde de savoir-faire, cliquez sur le bouton bleu en dessous ou contactez-nous par email à delphine@bulbintown.com ou par téléphone au 01 85 09 06 22.

 Découvrez et participez à la création de ce beau projet !


Artisans, commerçants, associations, projets solidaires ou projets à ancrage local ? 

Menez une campagne de financement participatif sur Bulb in Town, plateforme dédiée au développement local des territoires !

Le financement participatif ?

  • C’est un financement pour des entreprises en création/reprise ou en développement.
  • Il permet également de vous faire connaître avant même de vous lancer, de développer votre base de futurs clients, de créer et mobiliser une réelle communauté d’ambassadeurs, de tester votre concept, d’assurer des pré-ventes ou même d’obtenir plus facilement un prêt bancaire classique !
  • Découvrez les nombreux avantages du financement par la foule et lancez-vous en quelques clics sur Bulb in Town : le développement d’entreprises à ancrage local, c’est notre spécialité !

Comment se lancer ?

Je lance mon projet en 2 minutes

  • Notre équipe projets vous répond sous 48 heures pour valider votre éligibilité et assure ensuite un coaching personnalisé pour maximiser vos chances de réussites !

Pour toutes questions : projets@bulbintown.com | 01 85 09 06 27

Facebook Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Prélèvement de l’impôt à la source et défiscalisation pour 2017, quelles sont les nouvelles règles ?

Le prélèvement de l’impôt à la source prendra effet à compter du 1er janvier 2018. Même s’il est question ...